Panier d'achat

Comment savoir si j'ai un mal occulte ?

Une question que beaucoup de frères et sœurs se posent lorsqu'ils entendent parler de ce sujet est de savoir s'ils sont concernés par un mal occulte. C'est une question légitime. Bien sûr, la règle de base est la suivante : « Vous n'avez pas de mal occulte jusqu'à preuve du contraire. »


se-liberer-des-maux-occultes


👉🏼 Cliquez ici pour vous soigner des maux occultes


Comment diagnostiquer un mal occulte ?


Il existe deux principaux aspects permettant de déterminer si l'on est touché par un mal occulte.


Une personne souhaitant savoir si elle est affectée par un mal occulte doit :


  • Relever ses symptômes au quotidien


  • Observer ses réactions et ressentis lors d'une roqya


Lorsqu'une personne relève ses symptômes quotidiens, elle peut faire une roqya (récitation du Coran et d'invocations) pour poser un diagnostic.


Cette roqya peut être effectuée seule, avec un raqui, ou en écoutant une roqya sur YouTube par exemple.


Ce qui permet de se faire une idée de la présence d'un mal occulte, c'est généralement ce qui n'est pas habituel dans la vie quotidienne de la personne.


Quels sont les symptômes du mauvais œil ?


J'ai rédigé un article complet sur les symptômes pouvant être liés à un mal occulte. Vous pouvez le lire en cliquant ici.


  • Les blocages


Parmi les symptômes fréquents du mauvais œil, on retrouve divers blocages que la personne peut rencontrer dans sa vie.


Dans le cas du mauvais œil, ces blocages sont généralement limités.


En revanche, les blocages rencontrés par une personne affectée par la sorcellerie ou la possession ont un impact plus lourd, bien que ce ne soit pas une règle absolue.


Les blocages légers surviennent souvent dans des situations liées à une exposition.


  • Les bâillements


On remarque que les personnes touchées par le mauvais œil bâillent souvent lors de la lecture du Coran et/ou pendant les prières.


Ces bâillements peuvent également survenir en dehors des actes d'adoration.


Ces bâillements sont successifs et répétés. Les personnes présentant ce symptôme expulsent une forme d'air plusieurs fois de suite.


On observe aussi que les frères et sœurs éprouvés peuvent avoir des « moitiés de bâillements » : ils ressentent l'envie de bâiller, mais éprouvent une sensation désagréable, comme si le bâillement était bloqué, les laissant la bouche ouverte sans parvenir à le terminer.


  • Les larmes


Les personnes éprouvées par le mauvais œil peuvent verser des larmes lors de la récitation du Coran, pendant la prière ou en dehors des actes d'adoration.


Ces larmes ne sont pas liées à une quelconque tristesse et ne constituent pas des pleurs au sens propre


  • Se sentir démoralisé


Le mauvais œil peut affecter le moral.


Une personne touchée par le mauvais œil peut se sentir démoralisée, abattue, découragée et désespérée.


C'est comme si un poids invisible pesait sur chaque action, chaque pensée.


Les tâches qui semblaient auparavant réalisables deviennent soudainement insurmontables.


  • La fatigue permanente


Les personnes touchées par le 'ayn (= mauvais œil) peuvent être dans un état d'épuisement persistant qui affecte leur capacité à fonctionner normalement dans leur vie quotidienne.


Elles ont une sensation de lassitude constante même après un repos adéquat.


se-liberer-des-maux-occultes


👉🏼 Cliquez ici pour rejoindre le programme


Quels sont les symptômes de la sorcellerie ?


J'ai rédigé un article complet sur les symptômes pouvant être liés à la sorcellerie, la possession et au mauvais oeil. Vous pouvez le lire en cliquant ici.


  • Les blocages et les difficultés au quotidien


  • Les cauchemars


Un des symptômes de la sorcellerie, ce sont les cauchemars récurrents, survenant chaque nuit ou plusieurs fois par semaine.


Ces rêves sont empreints d'une terreur palpable, liée à des attaques d'animaux, à des séquences funéraires et à des ambiances de cimetières.


En revanche, il n'y a rien d'alarmant si vous faites de temps en temps quelques cauchemars.


  • Les rêves érotiques


Des rêves érotiques et charnels ne sont pas nécessairement des symptômes de sorcellerie lorsqu'ils se produisent occasionnellement.


  • Les changements inexplicables


Des changements soudains et inexplicables dans divers aspects de la vie quotidienne, tels que le travail, le commerce, le mariage ou la santé mentale, peuvent être des symptômes de sorcellerie.


Exemple : le mariage


Par exemple, une personne ayant de nombreuses opportunités de mariage pourrait voir toutes ses chances disparaître soudainement dès qu'elle décide de se marier.


Même en faisant des efforts pour provoquer des rencontres, toutes les tentatives échouent sans raison apparente, les propositions étant systématiquement refusées sans explication.


Exemple : la santé mentale


La personne allait très bien, mais du jour au lendemain, elle commence à avoir des pensées et des réflexions étranges.


Exemple : le physique


Du jour au lendemain, des symptômes tels que l'eczéma, des plaques, des bleus sur les jambes et des boutons peuvent apparaître de manière inexpliquée.


Par exemple, une personne peut, la veille de son mariage ou peu de temps après, se retrouver soudainement confrontée à une éruption de boutons dans le dos et sur le visage, à un teint qui change, à des cernes qui apparaissent, à des taches brunes sur le corps ou même à une paralysie faciale.


Tous ces symptômes physiques peuvent survenir brusquement et altérer l'apparence de manière inexplicable.


Ces changements soudains ne peuvent pas être attribués à des événements et restent inexpliqués sur le plan médical.


  • Les blocages anormaux


Par exemple, une sœur qui décide soudainement de renoncer au mariage.


Du jour au lendemain, elle déclare qu'elle n'a pas besoin de mari car elle a son appartement et son travail.

Ou encore, une sœur qui est convaincue que le mariage n'est pas fait pour elle. Elle trouve cette idée totalement inenvisageable.


Lorsqu'on lui demande pourquoi, elle a du mal à fournir une explication cohérente. Ses réponses sont souvent bancales et faciles à contredire.


Cela peut indiquer la présence de blocages internes ou d’ancrages négatifs, potentiellement insufflés par les chayatines (wassawiss).


  • Les sentiments négatifs


Une personne qui a toujours été stable émotionnellement peut soudainement commencer à avoir des pensées anormales et dérangeantes.


Par exemple, elle peut se demander ce qu'elle fait sur terre, sentir que sa place n'est pas ici, ou exprimer un désir de rencontrer Allah...


Ces changements soudains peuvent entraîner un malaise général, des sentiments négatifs croissants, de la colère, de la rancune et une hypersensibilité.


Ces émotions négatives apparaissent brusquement et ne correspondent pas au caractère habituel de la personne.


  • La dépression


Une dépression qui persiste et s'aggrave avec le temps peut être un signe de sorcellerie.


Il est important d'analyser le quotidien de la personne de manière objective.


Par exemple, faire une dépression après la perte d’un proche est explicable.


Cependant, lorsqu'une personne tombe en dépression sans raison apparente, perd confiance en elle, et ce changement survient soudainement, cela peut être un symptôme de sorcellerie.


  • Les angoisses injustifiées ou les crises d’angoisse


Du jour au lendemain, des personnes peuvent développer des angoisses sévères ou des crises d’angoisse sans raison apparente.


Par exemple, certaines personnes refusent de sortir de chez elles, car elles ont l'impression qu'elles vont s’évanouir, être attaquées, étouffer, ou tomber et faire un malaise.


Ces scénarios catastrophiques sont fréquents.


Les crises d’angoisse peuvent devenir si intenses que la personne perd complètement le contrôle d'elle-même.


L'angoisse monte de manière incontrôlable, provoquant une respiration rapide et l'impression d'étouffer.


Ce symptôme, qui implique une perte de maîtrise de soi, est souvent observé et peut être un indicateur de sorcellerie.


Ces symptômes peuvent indiquer la présence de maux occultes, comme la sorcellerie.


Ce ne sont pas des certitudes, mais des indications. Ils peuvent orienter les soupçons.


se-liberer-des-maux-occultes


👉🏼 Cliquez ici pour s'inscrire au programme


Quels sont les symptômes de la possession ?


  • La "paralysie" faciale ou des membres


Elles sont éprouvées par la possession, ce qui peut avoir un impact sur le corps et provoquer des symptômes ressemblant à une paralysie, sans en être véritablement une.


Contrairement à une personne tétraplégique ou ayant perdu l’usage de ses membres, cette paralysie apparente est temporaire et dure le temps du traitement.


Il s'agit d'un blocage physique lié à la possession.


La personne, malgré elle, a l'impression de ne pas pouvoir se lever, marcher ou bouger, alors qu'en réalité elle le peut.


Elle ressent une lourdeur extrême dans son corps et pense être incapable de se libérer de cette sensation.


Cette condition persiste jusqu'à ce qu'Allah سبحانه و تعالى la libère grâce à la roqya.


  • Les tremblements intenses


Une perte de contrôle du corps peut survenir soudainement, provoquant des tremblements involontaires.


  • Les évanouissements sans explication médicale


  • Les crises ressemblant à des crises d'épilepsie, avec une perte de contrôle du corps


  • Les membres engourdis


La personne ressentira une sensation d'engourdissement dans ses membres, similaire à celle éprouvée lorsqu'on reste assis dans une mauvaise position.


Par exemple, comme lorsque l'on ne sent plus son pied après être resté assis dessus trop longtemps, entraînant une perte temporaire de sensation et une sensation de picotement.


  • Les troubles visuels


La personne peut avoir l'impression de voir à travers un voile, comme si elle portait des lunettes floues.


Cette sensation d'opacité peut également donner l'impression de percevoir des ombres, rendant la vision claire difficile.


Les symptômes de possession et/ou de sorcellerie


  • Les maladies inexpliquées


Les symptômes médicaux sont bien réels, mais aucune maladie n'est détectée.


  • La stérilité inexpliquée


Médicalement, il n'y a aucune anomalie détectée malgré les examens. La stérilité reste inexplicable...


Après un certain temps, certaines sœurs prennent l'initiative de faire une roqya ou une hijama, et très souvent, leur situation s'améliore. Elles parviennent ainsi à tomber enceinte.


Dans ces cas, il s'agit souvent de sorcellerie visant à empêcher l'enfantement.


Les symptômes typiques de cette sorcellerie incluent le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), les pertes anormales et les cycles menstruels complètement perturbés.


Comme les chayatines cherchent à éloigner la personne d'Allah سبحانه و تعالى certaines sœurs éprouvent des perturbations spécifiques pendant le mois de Ramadan, comme avoir deux cycles menstruels.


Elles sont motivées et veulent se rapprocher d'Allah durant cette période, mais se retrouvent avec des cycles plus longs ou deux cycles dans le même mois.


Ces anomalies sont liées à l'occulte et sont inhabituelles.


se-liberer-des-maux-occultes


👉🏼 REJOINDRE LE PROGRAMME POUR SE SOIGNER DES MALADIES OCCULTES


Comment diagnostiquer un mal occulte durant une roqya ?


Pendant une roqya, on peut observer des réactions physiques variées.


La norme est de ressentir un apaisement en écoutant le Qur’an et les invocations.


Habituellement, les personnes se sentent calmes et sereines à l’écoute du Qur’an.


Certains patients peuvent éprouver une appréhension initiale, mais on peut voir sur leur visage qu'ils deviennent progressivement apaisés.


Il arrive même que des personnes s’endorment tant elles se sentent détendues.


Après la récitation, on observe souvent un avant/après évident : les personnes paraissent avoir passé un très bon moment et semblent avoir évacué des "énergies" négatives.


Cette transformation est souvent visible physiquement.


Les symptômes de mauvais oeil pendant la roqya


Les symptômes sont assez similaires que ceux exposés plus haut.


Pour traiter le mal occulte, il est recommandé de réciter des versets spécifiques au mal occulte en question.


Par exemple, pour une roqya contre le mauvais œil, il est préférable d'orienter les invocations vers la protection d’Allah et la guérison du mauvais œil et de réciter des versets en lien avec le mauvais oeil.


Certains versets parlent directement ou indirectement de la sorcellerie ou du mauvais œil.


Il n'existe pas une seule méthode pour effectuer une roqya. Diverses méthodes sont acceptées tant qu'elles respectent les règles légiférées.


Quelques symptômes qu'une personne éprouvée par le mauvais oeil pourrait ressentir pendant la roqya :


  • La sensation de coup de chaleur dans le dos, le buste ou les jambes


  • Des larmes qui coulent


  • Des frissons


  • Des bâillements


  • Des fourmillements légers


Les symptômes de sorcellerie pendant la roqya


Pour faire la roqya contre la sorcellerie, on peut répéter les versets de la sorcellerie, avec l’intention de trouver la guérison de la part d’Allah ainsi que des invocations dans le même sens.


  • Les vomissements


Les vomissements peuvent être un symptôme de sorcellerie ingérée, que ce soit par la nourriture ou la boisson.


La sorcellerie dans un plat est souvent masquée par des épices fortes.


  • Les maux de tête


  • Les migraines


  • Les chaleurs excessives


  • Les douleurs abdominales et autres symptômes visibles peuvent également être des indications.


Les symptômes de possession pendant la roqya


  • La perte de contrôle du corps


La personne est envahie par une force, même si au début elle essaie de se contenir par crainte de ce qu'elle ressent.


  • Les cris


  • La fuite


Se réfugier dans une pièce et essayer de s'échapper vers une autre.


  • Se boucher violemment les oreilles


  • Se griffer le visage


  • Les réactions agressives envers la personne qui récite par exemple


  • Les tremblements


  • Corps crispé


  • "Paralysie" faciale


se-liberer-des-maux-occultes


👉🏼 JE REJOINS LE PROGRAMME MAINTENANT !


Que faire après un diagnostic de mal occulte ?


Une fois identifié, le mal occulte est toujours en lien avec l'objectif visé.


Une fois le diagnostic réalisé, il faut avoir les clés de guérison pour se soigner de façon autonome.


Pour cela, il faut impérativement :


  • Comprendre le mal occulte


  • Comprendre ce qui vous arrive


  • Savoir gérer cela au quotidien


Sans compréhension du mal occulte, il est impossible de bien gérer le mal occulte. C'est pourquoi, je propose un programme en ligne pour se libérer des maux occultes dans lequel j'explique comment faire pour se soigner seul(e).


Chacun doit évaluer sa situation et identifier les blocages, ainsi que déterminer jusqu'où ces blocages sont explicables de manière rationnelle.


J'implore Allah par Ses Noms et Attributs les plus beaux de vous préserver des maux occultes.


Amine.


Votre humble serviteur AbouHafs Mernissi.